Accueil  | Quinéville  |  Le Musée et ses horaires   |  Plan d'accès  |  Moteur de Recherche  |  Contacts  |  Liens  |  Livre d'Or

 
 
 
 

Le 10 mai 1940, les Allemands rompent la « Drôle de Guerre » en passant à l’offensive à l’Ouest. Ils attaquent simultanément trois pays neutres, la Belgique, la Hollande et le Luxembourg. Les divisions de Panzers du général Guderian, traversant la forêt des Ardennes, passent la frontière française à Sedan, dès le 13 mai.
Comme pour la campagne de Pologne, la Wehrmacht a un commandement unifié et utilise conjointement aviation, blindés et infanterie. Bien que le nombre de soldats et la dotation en blindés des forces belges, britanniques, hollandaises et françaises soient quasiment les mêmes que ceux des Allemands, il n’y a pas chez les Alliés de commandement unifié et les blindés sont dispersés dans les unités d’infanterie.
Les Néerlandais capitulent le 16 mai, alors que les Allemands franchissent l’Oise le lendemain. Les Belges capitulent à leur tour dans la nuit du 27 au 28 mai, tandis que les Britanniques commencent à évacuer la plus grosse partie de leur corps expéditionnaire envoyé en France par le port de Dunkerque. Jusqu’au 4 juin, 215 000 Britanniques et 123 000 Français échappent à l’encerclement par ce port.

 
 
 
 

Les Allemands passent la Somme le 5 juin et atteignent la Seine le 9. Paris est déclarée « ville ouverte » le lendemain par le gouvernement français, ce qui signifie que la capitale ne sera pas défendue. Le gouvernement se replie sur Tours puis Bordeaux tandis que les Italiens déclarent la guerre à la France.

 
 
 
 
 


Ce moteur affichera et surlignera le terme recherché, si il est présent dans la page.
Pour vérifier si la page contient plusieurs fois le terme recherché, il suffit de revenir sur le moteur et de lancer la recherche à nouveau.
L'affichage passera de mot identique en mot identique.
Les menus sont intégrés à la recherche pour souligner les chapitres traitant en particulier de l'item recherché.

Précision : le moteur est sensible aux caractères accentués.



   
 
 
 
 
 
 

Consulter le Livre d'Or